Islam

Marhaba Bikoum

Archive pour la catégorie 'Les pilliers de la foi'

Tournons nous vers nos propres erreures avant de relever celles des autres

Posté : 19 février, 2009 @ 4:49 dans Les pilliers de la foi | Pas de commentaires »

688392534.jpg

Même en période de tension, il est important de faire la part des choses, d’accepter l’autre dans sa différence.

Musulmans, juifs, chrétiens et autres, soyons tolérants et indulgents. Gandhu, hindou élevé dans le plus grand respect de l’islam disait « Je n’aime pas le mot tolérance, mais je n’en trouve pas de meilleur … la règle d’or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu’une partie de la vérité et sous des angles différents. »

Au cours des siècles, l’histoire des peuples n’est qu’une leçon de mutuelle tolérance. Emile Zola

Apprentissage du Coran

Posté : 19 février, 2007 @ 5:19 dans Les pilliers de la foi | Pas de commentaires »

Je tiens ce cadeau formidable d’un frère, qu’Allah le rétribue pour cela ainsi que le frère qui a commencer a le difuser. Partagez ce lien avec ceux qui vous entourent de loin ou de prés.
Il s’agit d’un logiciel sur le Coran vous permettant entre autre de choisir la langue de traduction, de voir le verset en cours de lecture s’afficher de couleur différente, de choisir la personne qui le récite et de choisir la sourate que vous souhaitez apprendre.Vous pouvez aussi opter pour la répétition de chaque verset un certain nombre de fois en allant sur options (très pratique pour l’apprentissage)

cliquez ici

« Quoi que tu imagines dans ton esprit, Allah est différent de cela » Dhou n-Noun-al-Masri

Posté : 19 février, 1998 @ 5:12 dans Les pilliers de la foi | Pas de commentaires »

untitledcoran.bmp

Le Coran’ (arabe : القرآن ; al qur’ān, lecture) est le livre le plus sacré dans la religion musulmane.C’est aussi le premier livre à avoir été écrit en arabe, langue qu’il a contribué à fixer.

Le Coran regroupe les paroles divines qui auraient été transmises au prophète Mahomet (محمد, Muhammad) par l’archange Gabriel durant une période de vingt-trois ans.

Il est parfois également appelé kitâb (livre) ou dhikr (rappel).

Les musulmans le considèrent comme la parole incréée de Dieu (Allah) adressée à l’intention de toute l’Humanité : l’islam a une vocation universelle. « Le Coran est la parole de Dieu révélée à son prophète et transcrite sur les pages du Livre » écrit ainsi Ibn Khaldoun.

Sourate 5, Verset 16
« Par ceci (le Coran), Dieu guide au chemin du salut ceux qui cherchent son agrément. Et il les fait sortir des ténèbres à la lumière par Sa grâce. Et Il les guide vers un droit chemin. »


Ainsi, selon cette tradition, le Coran serait extrait d’un livre divin, incréé, appelé « mère du livre » (أَمّ الكِتَاب‏ umm al-kitāb).

Le Coran est divisé en cent quatorze chapitres appelés sourates, classées plus ou moins par ordre décroissant en fonction de leur longueur à l’exception de la première sourate appelée Al Fatiha (parfois traduite par « la liminaire » ou « le prologue » ou encore « l’ouverture »).

Ces sourates sont elles-mêmes composées de versets nommés âyât (pluriel de l’arabe âyah, « preuve », « signe », et que l’on retrouve dans le mot Ayatollah).

Les versets sont au nombre canonique de 6 219.

Il existe des variantes (6 211 ou 6 218) dans les éditions européennes, consécutives à l’édition numérotée du Coran par Gustave Flügel de 1834.

L’islam est une religion monothéiste, instituée par Mahomet en Arabie au VIIe siècle dont les fidèles sont appelés aujourd’hui Musulmans, ce qui correspond à leur manière de s’appeler.

Chronologiquement, troisième grand courant monothéiste de la famille des religions abrahamiques, il se distingue du judaïsme et du christianisme avec lesquels il a conservé de nombreux éléments communs.

L’islam se veut être un retour à la religion d’Ibrahim (Abraham), le Coran définissant l’islam comme étant la voie d’Ibrahim (millata Ibrahim).

Le dogme islamique assure qu’il contient le recueil de la révélation orale que le prophète Mahomet aurait reçu d’Allah par l’intermédiaire de l’archange Gabriel au cours des 23 années que dure celle-ci.

Cependant, l’islam reconnaît l’ensemble des livres sacrés du monothéisme: le Suhuf-i-Ibrahim (les Feuillets d’Abraham), la Tawrat (le Pentateuque ou la Torah), le Zabur de David et Salomon ( identifié au Livre des Psaumes) et l’Injil (qui est le livre qu’aurait écrit Jésus de sa main, donc différent des Évangiles ou du Nouveau Testament tels que connu aujourd’hui).

Il y a entre 1 et 1,8 milliard de musulmans dans le monde.
Ils se répartissent en plusieurs courants, notamment le sunnisme, qui représente entre 80 et 85% des musulmans, et le chiisme rencontré principalement en Iran.

Cet oeuvre a été parfaitement préservée tant au niveau de la forme qu’à celui de son sens, et ce, dans une langue encore pratiquée de nos jours, l’arabe. Le Coran est un miracle vivant, le miracle ultime : il demeure inimitable dans son style, sa forme et son impact spirituel.

Le Coran se veut une écriture universelle, adressée à toute l’humanité et non à un peuple élu ou à une tribu.
Le message qu’il apporte est essentiellement le même que ceux qui ont été révélés aux autres prophètes de l’Islam. Tous reposent sur la phrase : « Il n’y a d’autre divinité que Dieu. »
Ce message est bien sûr présent dans le Coran, ainsi que de nombreuses choses : des règles de vie, des faits scientifiques, l’histoire de nombreux prophètes, etc. le tout dans un style inimitable. Pour tout ceux qui ont soif de connaissance, de savoir et de vérité, le Coran est Le Guide par excellence!

Sourate 42, Verset 52-53
« Et c’est ainsi que Nous t’avons révélé un esprit (le Coran) provenant de notre ordre. Tu n’avais aucune connaissance du Livre ni de la foi ; mais Nous en avons fait une lumière par laquelle Nous guidons qui Nous voulons parmi Nos serviteurs. Et en vérité, tu guides vers un chemin droit,
Le chemin de Dieu à Qui appartient ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre. Oui, c’est à Dieu que s’acheminent toutes les choses. »

وَكَذَٲلِكَ أَوۡحَيۡنَآ إِلَيۡكَ رُوحً۬ا مِّنۡ أَمۡرِنَا‌ۚ مَا كُنتَ تَدۡرِى مَا ٱلۡكِتَـٰبُ وَلَا ٱلۡإِيمَـٰنُ وَلَـٰكِن جَعَلۡنَـٰهُ نُورً۬ا نَّہۡدِى بِهِۦ مَن نَّشَآءُ مِنۡ عِبَادِنَا‌ۚ وَإِنَّكَ لَتَہۡدِىٓ إِلَىٰ صِرَٲطٍ۬ مُّسۡتَقِيمٍ۬ صِرَٲطِ ٱللَّهِ ٱلَّذِى لَهُ ۥ مَا فِى ٱلسَّمَـٰوَٲتِ وَمَا فِى ٱلۡأَرۡضِ‌ۗ أَلَآ إِلَى ٱللَّهِ تَصِيرُ ٱلۡأُمُورُ

 

SALAFYA |
Le Blog de la Médit' |
MON SAUVEUR M'AIME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANGULO - OVVERO UNA CASA DI...
| anneecalvin2009
| L'ISLAM